La proposition était pourtant simple : se désolidariser des pratiques politiciennes douteuses, déclarer publiquement tous ses mandats et le montant des rémunérations qui les accompagnent parfois. Réactions des conseillers PS et d’une partie de RMV : « oui, c’est bien, mais non, mieux vaut attendre… »
Proposition soumise par le groupe Ecolo-Marchin au conseil communal :

« Vu la participation des conseillers communaux au sein de différentes intercommunales et sociétés publiques, ses devoirs mais aussi ses droits en tant que partie prenante de ces organes ;

Vu les récents événements illustrant l’opacité de Publifin et salissant une partie du monde politique, tous partis confondus ;

Vu l’indignation générale des citoyens et des membres du Conseil communal suite aux comportements de certains administrateurs de Publifin jetant le discrédit sur tous les élu‐e‐s politiques ;

Considérant que les mécanismes de régulation mis en place progressivement par le parlement et le Gouvernement Wallon depuis 2009 ont démontré des capacités à améliorer le fonctionnement et le contrôle démocratique de ces intercommunales et de ces sociétés publiques et que d’autres éléments doivent encore manifestement être améliorés ;

Considérant qu’il y a de très nombreuses personne s intègres et de bonne volonté dans tous les partis politiques démocratiques ;

Considérant qu’en matière d’éthique politique, les réformes à i ntroduire sont nombreuses pour empêcher la corruption, l’enrichissement personnel et pour limiter le cumul des mandats, la présente proposition vise un aspect précis : l’exemplarité à travers la transparence des rémunérations des conseillers communaux marchinois.

Considérant que la présente proposition vise à compléter la dis position légale obligeant les mandataires à communiquer à la Cour des comptes la liste de tous leurs mandats, fonctions ou professions et le montant annuel brut des rémunérations, en publiant publiquement ces informations ;

Les membres du Conseil communal de Marchin :

  • réaffirment leur volonté d’être au service de la population e t du bien commun de leur commune.
  • s’engagent à continuer d’adopter un comportement irréprochable au niveau de l’éthique et de la morale politique dans le respect des personnes et des biens communs.
  • décident d’établir une liste de tous les mandats directs et dérivés pour l’ensemble des conseillers communaux. Les mandats rémunérés seront mentionnés et leurs montants annuels renseignés.
  • s’engagent à ce que ce cadastre soit tenu à disposition de tout citoyen qui en formulerait la demande auprès de l’administration communale. Celui‐ci sera également consultable sur le site internet communal. »

Résultat : Refus de la majorité (ainsi que d’une partie de RMV) de voter le texte tel quel sans y ajouter une référence à une future obligation du Gouvernement Wallon… qui n’arrivera jamais !

Share This