« Budget de transition, copié/collé de l’année 2018 » nous annonce la majorité.
Nous notons en effet comme les années précédentes :
  • L’absence d’une planification des investissements pour le gros matériel et matériel roulant. Des dépenses votées « au coup par coup » sans être reliées à des besoins anticipés sur le long terme ;
  • L’absence de véritables relevés des consommations eau/électricité/mazout pour chacun des bâtiments communaux. A la lecture du budget, il nous est impossible de suivre l’évolution de la consommation des différents bâtiments et donc d’identifier les efforts à fournir pour une meilleure maîtrise de l’énergie. Le B-A-BA pour entrer dans un Plan Climat communal ! ;
  • L’absence de critères objectifs et partagés avec les marchinois sur l’attribution de subsides aux associations et clubs sportifs. Un outil qui, selon nous, permettrait pourtant une meilleure vision des choix de la majorité et un traitement plus équitable entre les éventuels candidats.

Espérons que le Plan Stratégique Transversal, le même que nous avions proposé sans succès début de législature précédente, aujourd’hui rendu obligatoire, soutienne la création de tels outils pour améliorer la gouvernance pour notre commune.
Espérons enfin, contrairement au budget 2019, qu’il fasse la part belle aux urgences climatiques, sociales et environnementales (à titre d’exemple, pas un mot dans le budget actuel sur des actions de sensibilisation à la biodiversité ni dans le rapport, ni dans le budget !).

Le budget comporte une série de revalorisations de salaires pour une partie des employés. Nous nous en réjouissons ! Particulièrement celles qui concernent les plus bas revenus.
Nous accueillons positivement aussi l’arrivée de 2 emplois Maribel pour la commune et le CPAS. La réorganisation des services Égalités des chances-Plan de cohésion sociale avec les services du CPAS peuvent effectivement constituer une belle occasion de repenser le travail avec plus de proximité, de liens et de cohérence. À condition :
– que des enseignements soient enfin tirés des incapacités de maladie de 2 agents successifs pour le poste Égalité des chances.
– que ce chantier puisse être construit en collaboration avec les agents concernés et surtout en donnant la parole aux bénéficiaires des projets. Et ce sans traîner (une réponse claire de votre part sur une échéance nous aurait sans doute rassurés).

A l’extraordinaire, nous déplorons :
  • L’absence d’une communication vers le citoyen pour une dépense de 183 000€, certes financée par subsides à hauteur de 100 000€, mais finalement un montant élevé pour un parking dit « écovoiturage » dont l’usage reste incertain ! Ce projet est-il rattaché à une véritable politique globale de mobilité douce ? Nous n’en n’avons pas connaissance… Y a-t-il d’autres aménagements complémentaires prévus (sécuriser les abords de l’école, prévoir des tracés ou des aménagements pour les cyclistes ou installer un abri à vélos couvert comme nous le préconisons depuis plusieurs années) ? Comment les flux de circulation ont-ils été pensés sachant qu’un nouveau lotissement est prévu au Dix bonniers, que la Place de Belle-Maison rassemble une école, un accueil extrascolaire, un hall omnisport, une bibliothèque, l’administration communale, des commerces et des cabinets médicaux ? Nous n’en avons pas connaissance… Les citoyens utilisateurs quotidiens et le comité qui travaille à l’aménagement de la place Belle-maison ont-ils été consultés ? Le seront-ils dans un avenir proche ?
    Nous voudrions que la majorité fasse sa part, localement, pour lutter contre le réchauffement climatique et s’engage sur une voue ambitieuse en ce qui concerne la mobilité douce, le covoiturage mais pas seulement !
  • 25000 € inscrits pour des aménagements à la maison Stéveau. L’affectation ne semble toujours pas arrêtée. Un nouveau logement d’urgence ? Nous en aurions bien besoin sur notre commune sachant qu’il n’y en a plus qu’un. Mais est-ce le lieu le plus approprié sachant que le rez-de-chaussée est actuellement employé comme réfectoire par les ouvriers ?
  • Enfin, après plusieurs remarques sur les manquements en terme de sécurité du bâtiment qui abrite une quarantaine d’enfants en maternelle à l’école de la Vallée, vous ajoutez in extrémis 10 000€ supplémentaire. Il semblerait que nous sommes enfin entendus mais cela nous semble bien léger au regard des travaux de mise en conformité à effectuer…

Nous terminerons sur le même souhait que la majorité a formulé en commission budget : celui de travailler davantage ensemble, notamment à travers la mise en place d’un budget participatif. Un projet qui nous tient à cœur. Nous sommes prêts ! Et avons hâte de vous rejoindre pour réfléchir avec vous ses contours.

Share This