Dépôts clandestins d’immondices – Saule Marie et autres – État de lieux, mesures à prendre, campagnes de sensibilisation.

Publié le dimanche 19 juin 2011

On ne peut que se féliciter que la Commune de Marchin ait, à nouveau, pris ses responsabilités en évacuant une partie des déchets déposés par des personnes peu scrupuleuses à « Saule Marie ». Cependant, nous notons que cette situation est cyclique et que celle observée à la ferme « Matton » depuis de nombreuses années n’est pas étrangère à cet état de fait.

Force est de constater de tels dépôts clandestins ne sont pas limités à l’endroit précité mais qu’on peut en retrouver assez régulièrement le long de nos routes dont les abords sont, par ailleurs, souvent envahis par les cannettes et autres déchets.

Si des volontaires se mobilisent régulièrement pour lutter contre cet état de fait, on est en droit de se demander si d’autres mesures, prises par l’Administration communale, ne pourraient pas être envisagées.

Au vu de ces éléments :

Le Collège peut-il informer le Conseil communal sur la situation actuellement observée à la ferme « Matton » et l’évolution possible de ce dossier ?

Et précisez si des mesures additionnelles sont prévues, comme par exemple :

- Une sensibilisation de la population à la problématique des dépôts clandestins,
- par des campagnes vers des publics ciblées,
- la pose de panneaux,
- le rappel des sanctions prévues par la loi,
- des publications dans le HOP,
- Une attention particulière de la police locale à ce sujet.