Création d’une commission vélo

Lors de la séance du Conseil communal du 16 décembre 2015, le groupe Ecolo a demandé la création d’une commission vélo pour étudier les mesures à prendre pour développer ce mode de transport.
Proposition adoptée !

Publié le lundi 19 décembre 2016

Attendu que la commune de Marchin est membre du GAL des pays du condruses et qu’elle adhère aux objectifs d’incitants à la mobilité douce ;

Attendu que les communes de Marchin, Modave et Nandrin ont été retenues comme communes-pilotes pour l’élaboration d’un réseau transcommunal de mobilité douce dont l’objectif est de favoriser les déplacements quotidiens sur les formes alternatives à la voiture ;

Attendu que le Schéma de Développement Territorial, porté par la conférence des élus et dont la commune de Marchin est membre, poursuit dans le tableau de bord l’objectif « d’inciter à l’usage des modes alternatifs à la voiture » ;

Considérant que le prochain sommet climatique international se déroulera à Paris en décembre 2015 (COP21). Que l’adoption d’un nouvel accord global contraignant, faisant suite au Protocole de Kyoto, y est attendue. Que cet accord devra être équitable et ambitieux, c’est-à-dire conforme aux indications scientifiques.

Considérant qu’en tant que décideurs, les Exécutifs locaux sont des acteurs clés pour mettre en œuvre des actions au niveau local conformes et complémentaires aux actions régionales et nationales. Que l’action des Exécutifs locaux représente une capacité de réduction des émissions de gaz à effet de serre importante et joue un rôle essentiel en matière d’adaptation au changement climatique sur leurs territoires ;

Considérant que la disposition qui est appelée à être adoptée rencontre simultanément tant l’intérêt de la commune, des agents communaux ainsi que l’intérêt de la population ;

Par ces motifs, Sur proposition du groupe Ecolo,

Le conseil communal décide du principe d’une dynamique incitant à l’usage du vélo sur son territoire par la constitution d’une commission « vélo » composée au moins du conseiller à la mobilité,

Cette commission étudiera la possibilité d’un aménagement de parking à vélo aux abords des bâtiments communaux à destination de la population, de l’application de l’indemnité « vélo » pour les employés communaux qui souhaiteraient effectuer leurs déplacements domicile-travail en vélo, de l’achat d’un vélo électrique à la fois pour les déplacements des agents lors de leurs missions (courses, réunions, déplacements des ouvriers…) et pour les trajets domicile-travail en vélo.

Ces mesures seront pratiquement mise en œuvre avant la fin de l’année 2016 et feront l’objet d’une évaluation afin d’en tirer les avantages et éventuels inconvénients et ce, pour étendre le principe à d’autres lieux stratégiques de la commune et adopter une politique cyclable de qualité.