Accueil du site > Minute papillon > N°2 - Décembre 2015

N°2 - Décembre 2015

Nous vous proposons cette deuxième édition de Minute Papillon au moment où les décideurs politiques du monde entier se réunissent à Paris pour choisir le sort qu’ils réserveront au climat de la planète, histoire de signifier que l’avenir se joue aussi ici, à Marchin !

Sur ce sujet, comme sur tant d’autres, nous nous attelons, assurément, à amener le débat là où c’est possible (mais pas toujours bienvenu), en toute transparence et en toute sincérité. Vous aurez certainement remarqué qu’un nouvel outil de communication est né au sein de la commune : le MarchInfo. On y trouve, évidemment, les dernières nouvelles des différents services de l’administration communale, informations utiles et objectives, rien de plus normal.

On y lit, aussi, l’édito de notre bourgmestre. Entre information du Collège et publicité de la majorité en place, la frontière est plus floue.

Un exemple : dans le numéro 5, vous avez lu que les bourgmestre et échevins, véritables VRP [1] de la politique communale, s’emploient à faire du porte à porte pour rencontrer les Marchinois. Et qu’à cette occasion, vous pourrez alimenter le programme … des rencontres, pas du parti socialiste marchinois, mauvaises langues !

Le MarchInfo dériverait-il vers une tribune électorale de la majorité en place ? Vous voyez le mal partout ! Si l’objectif de la majorité est d’informer le citoyen marchinois, pourquoi ne pas imaginer un encart avec un sujet abordé par le conseil communal et pas par le collège seul ? D’ailleurs, les représentants Ecolo au conseil communal comptent bien amener cette proposition à l’assemblée de décembre : réserver une place pour les groupes d’opposition dans le bulletin communal, afin que chaque citoyen entende tous les sons de cloches... Une des bases de la démocratie, non ? Si vous voulez savoir comment cette idée sera accueillie en conseil communal, venez y assister à défaut de le lire dans le MarchInfo.

Mais ce Minute Papillon ne véhicule-t’il pas lui-même une information partisane teintée de subjectivité politique ? Bien sûr que si ! Pointons, toutefois, deux différences avec notre critique du MarchInfo :
- Nous assumons notre point de vue en toute transparence ;
- La locale Ecolo finance elle-même ses publications et le contribuable ne débourse rien !

Jean-Philippe Robinet et Margot D’Antuono

  • Regard sur... Le conseil de l’action sociale
    Vous connaissez le conseil communal ? Peut-être un peu moins le conseil de l’action sociale… Permettez-nous de vous le présenter puisque deux conseillers Ecolo en font partie (...)
    13 janvier 2016
  • Énergie : Vent debout !
    S’il est bien un sujet qui déchaîne les passions dans nos villes, et plus encore dans nos campagnes, c’est bien celui de l’éolien ! La presse locale n’en finit plus de faire couler l’encre quant au (...)
    13 janvier 2016
  • Climat : Agir ici aussi !
    Ce mois de décembre, Paris accueille la COP 21, une nouvelle réunion des grands décideurs politiques du monde entier pour se pencher sur l’avenir du climat. Doit-on s’attendre à une nouvelle (...)
    13 janvier 2016